• Des nouvelles fraîches

    Coucou tout le monde! si si, je suis encore là.

    Un peu beaucoup débordée, mais en forme.

    Nos travaux avancent bien. Après avoir enlevé toutes les cloisons de la maison, les sols, mis les murs à nu, creusé le sol et refait une dalle, poncé nettoyé et huilé les poutres, notre maison a complètement changé. L'espace a été repensé et les pièces disposée différemment: moins de pièces, mais plus grandes et plus lumineuses. Les planchers du premier étage et du grenier sont faits, la plomberie est installée dans la future salle de bain, l'électricité est faite et le lambris posé dans le grenier. Le bac de douche et la baignoire viennent d'arriver et seront posés la semaine prochaine. Le terrassier est venu jeter un œil pour changer la fosse septique, et nous devrions recevoir très bientôt les plans à transmettre aux Bâtiments de France pour refaire l'extension toute pourrie qui deviendra la chambre de l'Ado. Tu vois, l'Homme ne chôme pas!

    La mission du week-end: choisir un poêle à bois.

    Mon Ado adorée se porte bien, elle a fait une année scolaire tip top et a plein de projets en tête. Bonheur et soulagement.

    Je me suis à nouveau fâchée avec ma très chère grand-mère, qui pousse le bouchon trop loin. Depuis le week-end de la fête des grands-mères. Je lui ai assené quelques vérités qui ne lui ont pas fait plaisir. En même temps, à un moment, il faut bien assumer ses conneries hein. Je l'ai prévenue, mais elle n'écoute pas.

    Visite hebdomadaire du vendredi. Elle me reproche d'avoir oublié sa fête des grands-mères. Je lui réponds que non, je n'ai pas oublié, mais que la remarque qu'elle m'a faite le vendredi précédent sur mon Ado m'est restée en travers de la gorge et que c'est pour ça que je ne suis pas venue (encore une vacherie injustifiée). Elle commence à pinailler, je lui dit d'arrêter parce que si elle continue, je vais lui dire ce que j'ai sur le cœur, et que comme elle n'appréciera pas, on se fâchera. Il a fallu qu'elle insiste, encore et encore... Elle ne sait pas se taire. Alors je lui ai rappelé deux trois choses. Et je suis partie en claquant la porte.

    Et encore, je ne lui pas dit tout ce que nous avons à lui reprocher, mes proches et moi, toutes les vacheries faites et toutes les méchancetés dites... Bref, depuis, pas de nouvelles. Même pas un coup de fil ou un message pour mon anniversaire. Par contre, trois appels à l'Ado. Trois appels pleins de mauvaiseté et de culpabilisation.

    Bref, tu vois, on ne s'ennuie jamais ici!

    Je vous embrasse. A très vite!

    « Joyeuse Saint Valentin!
    Technorati

  • Commentaires

    1
    Cloudy
    Vendredi 4 Mai à 21:39
    Cloudy

    Des photos ! des photos !

    ;)

    2
    Vendredi 25 Mai à 16:08

    Ah! j'aime les gens qui ont du courage!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :