• Mais quelle semaine de merde!!!

    Pas possible!!!!!

    J'ai repris le boulot lundi pour me faire engueuler. D'ailleurs, j'ai entendu gueuler toute la semaine.

    Enfin, quand je dis toute la semaine... Presque, quoi. Parce que vu les chutes de neige ici, tout a été complètement paralysé pendant trois jours pleins. Autant dire que la fréquentation du bureau a été plutôt aléatoire. Il n'y a que mardi que je suis restée bloquée par les congères. Lundi et mercredi, les routes étaient tout juste praticables, mais en roulant doucement, régulièrement et en faisant attention, ça passait. Mais ça commençait à être problématique: les magasins d'alimentation n'ont pas été ravitaillés jusque ce soir. (Je suis passée au supermarché ce soir, ils commençaient tout juste à remplir les rayons; je n'ai jamais vu ce Carrouf aussi vide!). Et puis, les services postaux ont bien sur été aussi interrompus. Le soucis, c'est que j'ai vendu des vêtements sur ebay, que les gens commencent à râler que je n'ai pas encore envoyé les paquets, mais les chèques ne sont encore pas arrivés ce soir!!! (d'habitude, c'est plutôt rapide). C'est le bordel.

    Lundi soir, la Petiote m'a ramené des petits copains (youhou, des poux!!!). (ouais, elle est allée au collège lundi. Pour deux heures de cours. Je suis une mère horrible) Heureusement qu'il me restait du shampoing, parce que pour ralier la pharmacie mardi.... En même temps, du coup, ma journée de mardi n'a pas été perdue. La machine à laver et le sèche-linge ont tourné toute la journée sans discontinuer. Du coup, mardi soir, tout avait été relavé: draps, oreillers, manteaux, écharpes, plaid et coussins du canapé, doudous, .... En temps normal, à raison d'une machine par jour, il m'aurait fallu la semaine.

    Et pour couronner le tout, notre serveur informatique est mouru. Un technicien est intervenu aujourd'hui, a bidouillé deux/trois trucs, s'est barré fissa, en nous laissant dans une situation encore pire. On le revoit lundi en fin de matinée. Normalement.

    Et tu sais quoi? En plus, je vais devoir me lever à 6h15 dimanche matin! Même en semaine, je ne me lève pas à cette heure-là! Mais il faut que je conduise Môman et son Chéri à la gare (ils partent skier).

    Explication: le train part à 8h et des brouettes. Mais il faut absolument y être pour 7h30 dernier délais. Ah bah, ils comptent une demi-heure pour composter les billets, passer la porte pour se rendre sur le quai et monter dans le train. Risquent pas de le louper hein! Je ne suis pas sure qu'on parle de la même gare. Moi, je n'avais jamais remarqué qu'elle était si grande qu'il faut 15 mn pour faire 20 mètres. Bref. Et donc, pour être à 7h30 tapantes à la gare, il faut impérativement partir à 6h45 (à titre indicatif, de chez moi au parking de la gare, je mets 20 mn en comptant la circulation; et bon, là, un dimanche matin à cette heure, on peut pas dire que ça se bouscule, hein), des fois qu'il y ait une brusque tempête de neige très localisée, ou bien un camion renversé en travers de la route, justement dimanche matin, ... (si si, ce sont les raisons qui ont été très sérieusement invoquées). Et la marmotte... Bah oui!

    Sinon, on pète la forme, hein!

      

    « Le cake aux SchtroumpfsUne Grand-Mère »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :