• Journal d'un corps de Daniel PENNAC

    [Sans titre]Le narrateur a commencé à tenir scrupuleusement le journal de son corps à l'âge de douze ans, en 1935.

    Il l'a tenu jusqu'à sa mort, en 2010, à 87 ans.

    Son projet était d observer les innombrables surprises que notre corps réserve à notre esprit d'un bout à l'autre de notre vie. Ainsi a-t-il finalement décrit toute l'évolution de son organisme.

    Le résultat est le roman d'un corps qui tient moins du précis anatomique que de l univers malaussénien, car Daniel Pennac évite la froideur du constat médical en introduisant à chaque page des personnages, des situations, des dialogues et des réflexions qui font circuler le sang de l intimité dans ce corps autopsié que le lecteur, souvent, reconnaîtra comme étant le sien.

     

    Rien n'échappe à la curiosité du narrateur. Chaque instant mémorable, surprenant, déroutant, vécu par ce corps est disséqué. Le sujet est grave et est traité avec le plus grand sérieux et avec beaucoup d'empathie.

    Voilà: c'est cash, et c'en est d'autant plus croustillant. Le narrateur s'intéresse à tout et décrit avec minutie tout ce qui est habituellement tu. Beaucoup d'humour, de dérision et de tendresse aussi.

    "Nous sommes jusqu'au bout l'enfant de notre corps. Un enfant déconcerté."

      

    « Verrine ou entrée: salade de crabe à l'ananasVivement ce soir!! »
    Technorati Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mai 2012 à 10:46

    Il pourrait en dire des choses mon corps ! Surtout à propos de mes régimes à répétition...

    2
    La Noiraude Profil de La Noiraude
    Mercredi 9 Mai 2012 à 11:30

    C'est sur, et encore bien des choses à raconter d'ici peu de temps.

    3
    Jeudi 10 Mai 2012 à 21:11

    Je ne suis pas fan de l'auteur mais je trouve que le projet littéraire à un quelque chose de génial.

    4
    La Noiraude Profil de La Noiraude
    Jeudi 10 Mai 2012 à 22:50

    C'est intéressant ce point de vue, vraiment. Quant à l'auteur, ce livre est un cadeau et je n'ai lu aucun autre de ses écrits. Même ce livre, je ne suis pas sure que je l'aurais acheté de moi-même. Ca aurait été dommage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :